Jubil Dominicain

Blog

... vous propose "Psaume dans la ville"

AddThis Social Bookmark Button

Maison Nôtre-Dame du Rosaire

Udon Thani. Thailande.

Chers amis et collaborateurs de la mission Maison Nôtre-Dame du Rosaire d’Udon Thani, Thaïlande.

J’ai le plaisir de m’adresser à vous tous en tant que Sœur de la communauté des dominicaines de la congrégation Saint Dominique en Thaïlande. Je souhaite partager avec vous ce début de cours 2017 que nous avons débuté il y a à peine 2 mois.

Le 13 mai dernier, sont arrivées des jeunes filles formant le groupe de cette année. Chaque fin d’année est consacrée à une remise en question afin d’améliorer les conditions pour recevoir dignement ces jeunes filles au sein de notre Casa Hogar. Cette année nous avons réalisé des travaux de réfection dans la cuisine et la salle à manger.

09. Casa Hogar 1

Les jeunes filles arrivent accompagnées de leurs familles ; nous profitons de ce moment pour leur donner un salut affectueux de bienvenues, puis en leurs citant leur implication au sein de notre communauté afin de promouvoir leur futur dignement.


Chaque père et mère souhaite le meilleur pour son enfant ; c’est en intégrant la Casa Hogar qu’ils espèrent trouver un futur meilleur pour leur enfant.

La Sœur Maria Teresa se dirige à tous pour leurs donner la bienvenue et présente les trois Sœurs qui aujourd’hui animent le projet de cette mission. Par la même occasion, elle exprime l’amour qu’elles partagent avec ces jeunes filles et leur plus profond désir de leurs faire partager la Casa Hogar et sa mission d’aide. Enfin, la Sœur Maria Teresa rappelle la nécessité d’ordre, et de respect des normes humaines, de compréhension, et de flexibilité afin d’atteindre ses objectifs. Chacun au sein du groupe, doit être responsable.

09. Casa Hogar 2

Jamjam, l’ainée du groupe de jeunes filles, participe à cette réunion, en lisant les règles de la Casa Hogar, afin que chaque famille et jeunes filles les prennent bien en compte.

Ainsi, Nous essayons que chacune des jeunes filles puissent s’intégrer peu à peu au groupe.

Nous connaissons tous la peur quand on entre dans un nouveau groupe. Cette peur de ne pas être acceptée. C’est pour cette raison qu’au travers de notre présentation, nous essayons de casser ces petites tensions ; que chacune apprenne et retienne les prénoms des autres membres du groupe, leurs gouts ou préférence. C’est ainsi que la relation deviendra plus fluide et plus amicale. C’est avec joie que nous verrons les premiers sourires sur leurs visages.

09. Casa Hogar 3

Actuellement Nous avons 18 jeunes filles. Notre idée est d’arriver à 20. Nous avons deux jeunes filles qui n’ont pas réussi à suivre le cursus scolaire. Ces 2 jeunes filles, âgées de 10 ans, sont bouddhistes. Donc elles n’ont pas vu la nécessité, ni le désir de suivre une scolarité religieuse catholique.

 De ce fait, nous avons interviewer deux autres jeunes filles, mais pour des raisons personnelles, elles n’ont pu intégrer notre communauté de la Casa Hogar pour le moment.

Ainsi commence notre vie quotidienne scolaire :

  • ØAchat des uniformes, livres, cahiers, sacs à dos…. Ce que fait normalement une famille en début de cours.
  • Øplanifier l’organisation interne, afin que le groupe puisse atteindre les objectifs de notre communauté de la Casa Hogar. Et promouvoir le développement scolaire et éducatif des jeunes filles que nous accueillons.
  • Ø croyances humaines et religieuses

09. Casa Hogar 4

Nous organisons les heures d’études, de lecture, d’apprentissage informatique ; nous réservons également du temps pour le sport, ainsi que du temps libre afin de pouvoir organiser ses propres vêtements et autres effets personnels.

Nous organisons aussi les tours de ménage et de cuisine.

Du lundi au vendredi, elles déjeunent dans leur propre collège. Les autres repas : petit déjeuner, gouter, diner, sont pris à la Casa Hogar.

Nos jeunes filles ont également des activités manuelles : au sein des ateliers créatifs.

Nous avons reçu d’Espagne, une commande de 250 bracelets, par une jeune mariée, comme souvenir de remerciement a ses invités.

En réalité, nos jeunes filles ont vraiment très bien travaillé, et la commande a été envoyée à temps !

Ce sont des petites sommes d’argent, mais qui mises bout à bout, enrichissent notre petite communauté, et nous permettent de vivre dignement, et surtout de promouvoir notre projet d’aide aux jeunes filles. 

Nous donnons aussi aux jeunes filles, une petite somme d’argent pour leurs frais personnels. Vous imaginez bien leur joie !

Partager avec vous toute notre expérience est une grande joie. Votre générosité fait que nos projets ont pu se développer et grandir jour après jour. Sincèrement, sans votre grande aide, nous n’aurions jamais réussi à payer tous les frais généraux que nous devons assumer. Nous remercions aussi les bonnes Ames qui sont ouvertes à aider les plus jeunes, les plus pauvres, les bien aimés de Dieu.

09. Casa Hogar 5

Comme vous le voyez, Dieu a besoin de nous et de vous pour pouvoir exprimer son visage de tendresse et de compassion, sa volonté de que nous tous vivions avec la dignité que nous méritons en tant qu’êtres humains et enfants de Dieu. C’est ici en Thaïlande, que nous, les Sœurs somment disposées à accompagner ces jeunes filles dans leur processus de croissance et de maturité. En réalité, nous animons ce projet de mission avec beaucoup d’illusion.

Nous nous sentons insérées dans la communauté ecclésiale ; ainsi, de manière assidue, nous sommes présentes dans la vie de l’Eglise de Udon Thani ; une Eglise qui nous accueille avec beaucoup d’affection et de respect, autant aux jeunes filles qu’à nous-mêmes.

Et voyez ! Nous voici, nous, les Sœurs accompagnant ce jeune prêtre dans son ordination sacerdotale.

Chaque jour, lors de nos prières, nous remercions le Seigneur et nous exprimons nos meilleurs vœux pour vous et vos familles.

 09. Casa Hogar 6

Olivia Vico csd.

 

 
Facebook IDYM Fanpage

Site web de l'Ordre
Bibliothque en ligne sur Scribd
Twitter
Photos sur Flickr