Qui est en ligne?
We have 7 guests online
Jubil Dominicain

Blog

... vous propose "Psaume dans la ville"

AddThis Social Bookmark Button

Textes pour

la Semaine de prire pour lunit des chrtiens

et pour toute lanne 2015

Jsus lui dit :

Donne-moi boire

(Jn 4, 7)

21-Wednesday

COMMENTAIRES BIBLIQUES

ET PRIRES POUR LES HUIT JOURS

4e Jour

RENONCIATION

La femme alors abandonna sa cruche (Jn 4, 28)

Gn 11, 31-12, 4

Dieu promet Abraham quil fera natre de lui une grande nation et quil le bnira

Ps 23

Le Seigneur est mon berger

Ac 10, 9-20

Ce que Dieu a rendu pur, tu ne vas pas, toi, le dclarer immonde !

Jn 4, 25-28

La femme alors abandonna sa cruche

Commentaire

La rencontre entre Jsus et la Samaritaine est la preuve que le dialogue avec ceux

qui sont diffrents ou trangers, ceux que lon connat mal, est porteur de vie. Si la

femme avait suivi les rgles dictes par la culture dont elle provient, elle se serait

loigne en voyant Jsus sapprocher du puits. Ce jour-l, pour une raison

quelconque, elle ne respecte par les rgles tablies. La Samaritaine et Jsus

rompent avec les modes de comportement conventionnels. Et ce faisant, ils nous

montrent encore une fois quil est possible dtablir des relations sur une base

nouvelle.

Alors que Jsus poursuit luvre du Pre, de son ct la Samaritaine abandonne sa cruche deau, signifiant ainsi quelle peut continuer sa vie. Elle est libre du rle que la socit lui imposait. Dans lvangile de Jean, elle est la premire personne proclamer que Jsus est le Messie. La rupture est un passable oblig pour celui qui veut grandir en force et en sagesse dans la foi.

Si la Samaritaine abandonne sa cruche, cest parce quelle vient de recevoir un don plus grand, un bien plus important que leau quelle venait chercher, et parce quelle a compris quelle est vraiment sa place dans sa communaut. Elle prend conscience de cette richesse suprieure que cet tranger juif, Jsus, vient de lui offrir.

Nous avons du mal reconnatre la valeur, la bont et mme la saintet de ce qui nous est tranger et appartient un autre. Cependant, reconnatre la bont et la saintet des dons appartenant aux autres est une tape incontournable dans notre recherche de lunit visible.

Questions

1. Rencontrer Jsus signifie que nous abandonnions derrire nous nos cruches deau. Dans notre cas, en quoi consistent-elles ?

2. Quelles sont les principales difficults qui nous empchent dagir ainsi ?

Prire

Dieu damour,

fais que nous apprenions de Jsus et de la Samaritaine

que la rencontre avec lautre, ltranger,

nous ouvre de nouveaux horizons de grce.

Aide-nous voir au-del de nos limites et accepter de nouveaux dfis.

Aide-nous surmonter la peur en suivant lappel de ton Fils.

Au nom de Jsus Christ, nous te prions.

Amen.

 
AddThis Social Bookmark Button

Textes pour

la Semaine de prire pour lunit des chrtiens

et pour toute lanne 2015

Jsus lui dit :

Donne-moi boire

(Jn 4, 7)

20-Tuesday

COMMENTAIRES BIBLIQUES

ET PRIRES POUR LES HUIT JOURS

3e Jour

DNONCIATION II

Je nai pas de mari (Jn 4, 17)

2 R17, 24-34

La Samarie fut conquise par lAssyrie

Ps 139, 1-12

Seigneur, tu mas scrut et tu me connais

Rm 7, 1-4

Vous avez t mis mort lgard de la loi, par le corps du Christ

Jn 4, 16-19

Je nai pas de mari

Commentaire

La Samaritaine rpond Jsus : Je nai pas de mari. La conversation porte maintenant sur la vie matrimoniale de cette femme. Il y a comme un glissement dans le contenu de leur conversation qui passe de leau son mari. Va, appelle ton mari et reviens ici (Jn 4, 16) mais Jsus sait que la femme a eu cinq maris et que lhomme avec lequel elle vit maintenant nest pas son mari.

Dans quelle situation se trouve cette femme ? Ces maris ont-ils demand le divorce ? tait-elle veuve ? Avait-elle des enfants ? En lisant ce passage, ces questions viennent naturellement lesprit. Quoi quil en soit, il semble que Jsus soit intress par une toute autre dimension de lexistence de cette femme : il constate quelle est sa vie mais reste accueillant son gard, de manire ce que la

rencontre vritable puisse advenir. Jsus ninsiste pas sur une interprtation moralisatrice de sa rponse mais parat vouloir la mener au-del. Et de fait, la femme finit par changer dattitude envers Jsus. Les obstacles que pouvaient constituer leurs diffrences culturelles et religieuses passent larrire plan et laissent place quelque chose de bien plus important : une rencontre tablie dans la

confiance. cet instant mme, Jsus, par son attitude, nous offre la possibilit de nous ouvrir de nouveaux horizons et de nous interroger davantage : mergent alors des questions venant dfier les attitudes de dnigrement et de marginalisation des femmes, des questions sur les diffrences qui restent un obstacle sur le chemin de lunit, cette unit que nous cherchons et pour laquelle nous prions.

Questions

1. Dans nos communauts, existe-t-il des situations qui font scandale nos yeux ?

2. Quels sont la place et le rle des femmes dans nos glises ?

3. Que peuvent faire nos glises pour prvenir et vaincre la violence dont sont victimes les femmes et les jeunes filles ?

Prire

Toi qui es au-del de tout, peut-on te dsigner autrement ?

Quelle parole peut te chanter, toi quaucun vocable

ne saurait dsigner nommment ?

Comment lesprit te verrait-il, toi qui ne peux tre peru

par aucun esprit intelligent ?

Tu es seul innommable, toi qui as cr tout ce que la parole saisit.

Tu es seul inconnaissable, toi qui as cr tout ce que la connaissance saisit.

Toutes choses parlantes ou non parlantes disent ta gloire,

les dsirs de tous, les songes de tous gravitent autour de toi

et les prires de tous sont autour de toi.

Tout lunivers qui a lintelligence de ton tre te chante un hymne de silence,

Sois-nous propice, toi quon ne peut dsigner autrement

et qui es au-del de tout !



 
AddThis Social Bookmark Button

Textes pour

la Semaine de prire pour lunit des chrtiens

et pour toute lanne 2015

Jsus lui dit :

Donne-moi boire

(Jn 4, 7)

19-Monday

COMMENTAIRES BIBLIQUES

ET PRIRES POUR LES HUIT JOURS

2e Jour

DNONCIATION I

Fatigu du chemin,

Jsus tait assis au bord du puits (Jn 4, 6)

Gn 29, 1-14

Jacob et Rachel prs du puits

Ps 137

Comment chanter un chant du Seigneur en terre trangre ?

1 Co 1, 10-18

Chacun de vous parle ainsi : Moi, j'appartiens Paul ; l'autre : Moi Apollos

Jn 4, 5-6

Jsus tait fatigu du chemin

Commentaire

Avant sa rencontre avec la Samaritaine, Jsus tait all en Jude. Les Pharisiens disaient de lui quil avait baptis plus de disciples que Jean le Baptiste. Ces rumeurs pourraient avoir caus quelque tension dsagrable. Peut-tre est-ce aussi la raison pour laquelle Jsus se remet en route.

Arriv au puits et fatigu par le voyage, il dcide de sarrter. Cette fatigue pourrait galement tre due aux bruits qui circulaient sur son compte. Alors quil se repose, 25 une femme samaritaine sapproche du puits pour y puiser de leau. Cette rencontre a lieu au puits de Jacob : un lieu symbolique dans la vie et la spiritualit du peuple biblique.

Le dialogue qui sinstaure entre la Samaritaine et Jsus porte sur le lieu o adorer. Est-ce sur cette montagne ou Jrusalem ? demande la Samaritaine. Jsus rpond : Ni sur cette montagne, ni Jrusalem Les vrais adorateurs adoreront le Pre en esprit et en vrit ; tels sont, en effet, les adorateurs que cherche le Pre (Jn 4, 21-24).

Il arrive encore quau lieu de la recherche commune de lunit, ce soient la comptition et les disputes qui caractrisent les relations entre les glises. Au Brsil, cest ce quoi on a assist ces dernires annes. Certaines communauts clbrent leurs vertus et, pour attirer de nouveaux membres, vantent les avantages que peuvent en retirer leurs fidles. Certaines vont mme jusqu penser que plus leur glise est grande et puissante et le nombre de leurs membres est lev, plus elles sont proches de Dieu, allant mme jusqu se prsenter comme les seuls vrais adorateurs, ce qui na pas manqu de provoquer des violences et un manque de respect vis--vis des autres religions et traditions chrtiennes. Ce genre de marketing comptitif engendre la fois la mfiance entre les glises et une perte de crdibilit de lensemble des chrtiens dans la socit. Quand la comptition augmente, cest lautre communaut qui devient lennemi combattre.

Qui sont les vrais adorateurs ? Les vrais adorateurs ne permettent pas que la logique de la comptition qui est le meilleur, qui est le pire ? viennent contaminer la foi. Nous avons besoin de puits sur lesquels nous pencher, o nous reposer et nous affranchir des disputes, de la comptition et de la violence, nous avons besoin de lieux o apprendre que les vrais adorateurs adorent en Esprit et en Vrit .

Questions

1. Quels sont les principaux motifs de comptition entre nos glises ?

2. Sommes-nous en mesure de trouver un puits commun sur lequel nous pencher et nous reposer de nos disputes et manies de comptition ?

Prire

Dieu de misricorde,

bien souvent nos glises finissent par choisir la logique de la comptition.

Pardonne-nous, notre orgueil est pch.

Nous sommes las de ce besoin dtre les premiers.

Laisse-nous reposer prs du puits.

Dsaltre-nous avec leau de lunit qui jaillit de notre prire commune.

Que ton Esprit qui plana sur les eaux du chaos nous donne lunit

au sein de notre diversit.

Amen.


 
AddThis Social Bookmark Button

Textes pour

la Semaine de prire pour lunit des chrtiens

et pour toute lanne 2015

Jsus lui dit :

Donne-moi boire

(Jn 4, 7)

18-Sunday1st

COMMENTAIRES BIBLIQUES

ET PRIRES POUR LES HUIT JOURS

1er Jour

PROCLAMATION

Il nous faut traverser la Samarie (cf. Jn 4, 4)

Gn 24, 10-33

Abraham et Rbecca prs du puits

Ps 42

Comme une biche se tourne vers les cours deau

2 Co 8, 1-7

La gnrosit des glises de Macdoine

Jn 4, 1-4

Il devait traverser la Samarie

Commentaire

Jsus et ses disciples quittrent la Jude pour regagner la Galile. La Samarie est situe entre ces deux rgions. Or, certains prjugs pesaient sur elle et les Samaritains. En Samarie cohabitaient de nombreuses races et religions et cette situation tait lorigine de sa mauvaise rputation. Il ntait pas inhabituel que soient empruntes des routes permettant dviter de traverser le territoire de la Samarie.

Que signifie donc la phrase : Il fallait traverser la Samarie que nous lisons dans lvangile de Jean ? Bien plus quune question de gographie, il faut y voir un choix de Jsus : Traverser la Samarie semble vouloir dire quil est ncessaire daller la rencontre de lautre, de celui qui est diffrent et qui est souvent peru comme une menace.

Le conflit opposant Juifs et Samaritains remontait de nombreuses annes. Les anciens Samaritains avaient rompu avec la monarchie du sud qui exigeait que les clbrations aient toutes lieu Jrusalem (1 R 12). Lorsque les Assyriens envahirent la Samarie en dportant une grande partie de la population qui y rsidait, ils y firent venir un grand nombre de peuples trangers, chacun ayant ses

propres dieux et divinits (2 R 17, 24-34). partir de ce moment, les Samaritains devinrent aux yeux des Juifs une population mlange et impure . Plus loin dans lvangile de Jean, les Juifs, voulant jeter le discrdit sur Jsus, laccusent en disant : Navons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain et un possd ? (Jn 8, 48).

Les Samaritains eux aussi acceptaient difficilement les Juifs (Jn 4, 8). Les blessures du pass samplifirent encore davantage aux alentours de lanne 128 av. J.-C., quand le chef juif, Jean Hyrcanus, ordonna la destruction du temple construit par les Samaritains sur le Mont Gerizin. Et comme le rapporte lvangile de Luc cet pisode ntant peut-tre pas un cas isol , un village de Samaritains refusa daccueillir Jsus simplement parce quil se rendait en Jude (Lc 9, 52). La rticence au dialogue existait donc de part et dautre. 24

Lvangile de Jean est clair : Jsus choisit sciemment de traverser la Samarie ; il veut dpasser les frontires de son propre peuple. Ainsi nous montre-t-il que si nous nous isolons de ceux qui sont diffrents de nous et ntablissons de relations quavec des personnes qui nous ressemblent, nous sommes responsables de notre propre appauvrissement. Dialoguer avec ceux qui sont diffrents de nous nous fait grandir.

Questions

1. Pour moi-mme et ma communaut de foi, que signifie traverser la Samarie ?

2. Quels efforts mon glise a-t-elle raliss pour aller la rencontre des autres glises et quels sont les enseignement que les glises en ont retir ?

Prire

Dieu de tous les peuples,

enseigne-nous traverser la Samarie

pour aller la rencontre de nos frres et surs des autres glises !

Fais que nous nous y rendions le cur prt recevoir

pour que nous puissions apprendre de toutes les glises et de toutes les cultures !

Toi qui es la source de lunit,

accorde-nous lunit que le Christ veut pour nous.

Amen.


 
AddThis Social Bookmark Button

IDYM

Aprs un an de frquentes runions virtuelles, les membres de la Commission Internationale de lIDYM (Dani, Jos Alberto, Leonardo, Lyamar, Sean et le fr. Rui) se sont runis Sainte Sabine, Rome. Depuis notre dernire runion ici, du temps a pass, certains objectifs ont t atteints, dautres doivent encore ltre, et le programme de ce qui nous reste encore raliser est clair. Cela a essentiellement t une anne dapprentissage pour nous, nous avons ralis plusieurs choses et nous nous prparons continuer lanne prochaine.   

Lune de nos tches principales, laquelle lOrdre tout entier se prpare, est le programme des activits pour le Jubil de lOrdre en 2016. Pour les clbrations, nous envisageons davoir une srie dactivits communes. Notre proposition finale, qui, nous lesprons ne devrait plus subir de modifications, est la suivante :

Runion Internationale: Elle se droulera Toulouse (France) du 14 au 17 juillet 2016. Cest la ville o lOrdre a t fond et o ont eu lieu les premires tapes missionnaires. Nous voulons profiter du Jubil pour retrouver les origines et jeter les bases du  futur. Nous vous invitons tous commencer la prparation de cette runion. Cela promet dtre un moment crucial pour nous.  

Assemble Internationale: Elle suivra immdiatement la runion internationale et se droulera jusquau 21 juillet, au mme endroit.

Journe Mondiale de la Jeunesse 2016: Elle se droulera du 26 au 31 juillet 2016 Cracovie, Pologne. Nous travaillons actuellement avec les responsables sur place pour dvelopper un programme unique appropri, qui nous permettra de clbrer ce rassemblement des jeunes Catholiques, en tant que famille dominicaine. Nous sommes en train de finaliser ce programme et il sera distribu ds que possible.

Lors de la runion, nous avons aussi pass en revue ce que nous avons fait dans nos diffrents bureaux et par le biais des contacts que nous avons dans plusieurs pays.

Mission

Notre travail concernant la mission a t intense et pas toujours facile. Aprs plusieurs tentatives pour prparer un travail de mission internationale pour le mouvement, sans grand succs, nous sommes parvenus prparer une exprience de mission pour lanne prochaine. Elle se droulera en juillet au Paraguay et elle est ouverte des participants de diffrents pays. Nous continuerons travailler pour renforcer nos zones de mission  dans tous les pays et essayerons de dvelopper plus de travaux de missions conjointes diffrents niveaux.  Nous continuerons consacrer le mois dOctobre la mission.

Communication

Nous vous demandons de nous aider en nous envoyant vos expriences de mission et/ou dactivit de bnvolat international ou de toute autre activit que vous entreprenez. Utilisez nos canaux de communication pour les partager avec nous et avec dautres mouvements dans dautres pays. Nous avons des groupes Whatsapp selon les zones gographiques et les langues parles. Nous allons renforcer notre quipe de traducteurs et nous vous invitons participer.

Formation

Dans le domaine de la formation, nous avons fait beaucoup de chemin et nous commenons en rcolter les fruits. Nous avons dj publi quelques thmes de formation et nous continuerons en publier de trs  intressants dans un avenir proche. Nous avons presque fini de travailler sur le programme de formation propos.  Merci DOMUNI davoir offert sa plateforme et son contenu pour les mettre la disposition des membres individuels et des groupes du mouvement dans diffrents  endroits et diffrentes langues.

Intgration Rgionale

En ce qui concerne la question souleve durant la dernire Assemble Bogota sur le dveloppement au niveau rgional, nous rappelons les progrs effectus en Afrique lors de la runion qui sest tenue au Nigria. Maintenant notre souhait est de soutenir et de renforcer ce travail. Nous nous prparons pour une runion rgionale en Amrique Latine qui aura lieu lanne prochaine et nous attendons celles qui auront lieu en Asie et en Europe ensuite.

Consultants

Nous avons progress dans llaboration dun guide pour les Consultants des mouvements comprenant des frres, des surs et des lacs. Ctait lun des points soulevs lors de la dernire Assemble. Le rle et la fonction  des consultants doivent encore tre clairement dfinis au vu des expriences passes. Nous esprons tre prts sur ce point avant lt prochain.

Fraternits Laques

Nous travaillons pour une meilleure collaboration avec les fraternits laques pour une plus grande comprhension mutuelle. Il sera utile pour les deux groups (les mouvements de jeunes et les fraternits laques) de se rencontrer occasionnellement lors de runions ou dactivits locales.

Runions avec la Curie

Tout dabord, nous voulons remercier notre hte, le fr Bruno Cador qui nous a donn lopportunit de nous rencontrer au couvent de Sainte Sabine. Cela nous aide beaucoup dans notre travail en tant que Commission Internationale. Notre sjour nous a permis de rencontrer les frres qui travaillent la Curie et, lors de conversations informelles, de mieux comprendre lOrdre et ses diversits dans les diffrents continents. Cette anne, nous avons aussi pu avoir des changes avec le fr Bruno lors du dner de Thanksgiving donn en lhonneur de Sean et Lyamar qui sont originaires des USA. Durant notre runion avec lui, nous avons expliqu notre travail et les quelques difficults que nous rencontrons. Aprs nous avoir couts, il nous a conseill et a partag avec nous des ides pratiques.  Nous lui ritrons nos remerciements pour sa confiance et son soutien des jeunes dans LOrdre.

Nous avons aussi eu lopportunit de rencontrer la Sr Marie Therese Clement, Coordinatrice Internationale de  Dominican Sisters International . Nous avons eu une discussion fraternelle qui nous a permis de mieux comprendre les activits de DSI et de dcouvrir certains domaines pour une collaboration future. Le fr Michael Deeb (Dlgu de lOrdre auprs des Nations Unies et Promoteur Gnral pour Justice et Paix), nous a lui aussi expliqu ses responsabilits en tant que dlgu et promoteur, ainsi que les diffrentes faons dimpliquer les jeunes de lOrdre dans les questions de Justice et de Paix. Nous remercions la Sr Celestina Veloso Freitas (Promotrice pour Justice et Paix pour DSI) de nous avoir permis de travailler dans son bureau pendant nos runions. Enfin, nous remercions aussi le fr Gustavo Gutirrez pour le temps quil a partag avec nous. Une opportunit qui narrive quune fois dans la vie et qui ne peut se prsenter spontanment que dans un lieu tel que Sainte Sabine.

En conclusion de cette rencontre annuelle, nous vous demandons de prier pour que tous les groupes de jeunes dans lOrdre et pour que la Commission Internationale fassent les bons choix afin de continuer transmettre le message damour de Jsus dans notre vie quotidienne.

- See more at: http://op.org/fr/content/idym-bilan-dune-annee-defforts-conjoints#sthash.6EGsbTh5.dpuf

 
AddThis Social Bookmark Button

Mois de la Mission

Bienvenue au mois de la mission. Nous voulons que le mois d'Octobre soit un mois spcial pour nous tous de rflchir notre participation active dans la socit en tant que chrtiens. On a vcu son importance et parl de a l'Assemble Internationale Bogota. Et nous avons t engags par vous renforcer ce domaine. Nous avons donc commenc travailler et nous avons compil un certain nombre de textes et d'expriences sur la mission quon publiera au cours du mois. Avec eux, nous vous invitons rflchir et, surtout, le mettre en uvre dans le cadre de notre prdication en tant que jeunes Dominicains. Nous vous demandons de changer l'image d'en-tte de votre Facebook par ceci et que tout au long de ce mois vous nous envoyez des articles, des photos et des vidos de vos expriences.

 
AddThis Social Bookmark Button

Nouvelle Commission Internationale de lIDYM

International Commission of IDYM with fr Bruno Cador

LAssemble Internationale des Reprsentants des Mouvements de la Jeunesse Dominicaine sest tenue les 16 et 17 juillet Bogota, Colombie, avec la participation des reprsentants des Etats-Unis, Zimbabwe, Mexico, Chili, Colombie, Equateur, Espagne, Guatemala, Brsil, Philippines, Nigeria, Bolivie, Porto Rico, Hati, Trinidad et Tobago, Granada, Italie et Venezuela. Des reprsentants du Cameroun, de la Cte divoire et du Centrafrique taient aussi prsents virtuellement.

Dans le cadre de la rorganisation de lIDYM, une nouvelle Commission Internationale a t inaugure et ses reprsentants ont t  lus. Les nouveaux membres de la Commission Internationale sont les suivants :

Coordinateur International: Jose Alberto de Blas (Espagne)
Promoteur International pour la Formation: Lyamar Diaz-Rodriguez (Porto Rico)
Promoteur International pour la Communication: Sean Mundy (USA)
Promoteur International pour les Missions: Leonardo De Laquila (Brsil)
Promoteur International pour les Finances: Daniel Toledo (Guatemala)

La nouvelle Commission Internationale travaillera directement avec le Promoteur Gnral pour les Lacs, le fr Rui Carlos Antunes e Almeida Lopes.

Profil de la Commission Internationale de lIDYM

Le Coordinateur International, Jos Alberto de Blas Moncalvillo(Espagne) a 33 ans et il collabore avec le Bureau Internet en Espagne sur des projets  en ligne . Il a aussi travaill avec la Fondation San Martin de Porres de Madrid et lONG Verapaz. Il a fait partie du groupe des jeunes chrtiens de la Paroisse de Santo Cristo del Olivar Madrid et en tant que Jeune Dominicain, il participe depuis plusieurs annes aux clbrations des Journes Mondiales de la Jeunesse et la Commission Internationale de lIDYM .

La Promotrice pour lEducation, Lyamar Diaz-Rodriguez (Porto Rico)  a 24 ans et elle termine ses tudes en Finance et Comptabilit.  Elle est entre en contact pour la premire fois avec la Jeunesse Dominicaine au  San Antonio College  Isabela. En 2007, elle a particip la Confrence Nationale sur la Prdication pour les Ecoles et les Facults Dominicaines aux Etats-Unis et Porto Rico. En 2011, elle a t choisie comme membre de lquipe de Formation responsable pour la cration et la formation des groupes de la Jeunesse Dominicaine aux U.S.A et Porto Rico. En 2012, elle a t aussi bnvole pour la reconstruction des maisons dtruites par la tempte Katrina la Nouvelle Orlans.

Le Promoteur pour les Missions, Leonardo De Laquila (Brsil) a 32 ans et il est diplm en Musique Ancienne et Philosophie. Il est le fondateur et le prsident du Mouvement de la Jeunesse au Brsil. Il a servi comme bnvole auprs des Pres Lazaristes et de la Commission Dominicaine pour Justice et Paix au Brsil. Il est maintenant professeur dducation religieuse lEcole St Louis des Jsuites et lEcole des Surs  Dominicaines de Ste Catherine de Sienne.

- Promoteur pour la Communication Sean Mundy (USA) a 25 ans et il est professeur la  St Pius V School , un lyce dominicain Pilsen non loin de Chicago. Il a connu les Dominicains au St  Thomas Aquinas College  Sparkill, NY. Cest l quil a particip la confrence  sur la Prdication en Action et o il a connu plusieurs dominicains et il sest intress la Spiritualit Dominicaine qui la aid renforcer sa foi. Il est lun des fondateurs des Jeunes Adultes Dominicains aux USA et est actuellement le Coordinateur national du Conseil de Direction.  

Le Promoteur des Finances, Daniel Eduardo Toledo (Guatemala) a 27 ans et il est diplm en Ingnierie Industrielle. Cest aussi un entrepreneur, un  coach  professionnel et un joueur de squash. Il tudie galement la thologie dans sa paroisse dominicaine. Il est actuellement coordinateur assistant et catchte pour les Jeunes dominicains qui se prparent la Confirmation. Il collabor la cration de diffrents groupes de jeunes dominicains dans plusieurs rgions du Guatemala, au Salvador et  au Nicaragua. 

 

 

Facebook IDYM Fanpage

Site web de l'Ordre
Bibliothque en ligne sur Scribd
Twitter
Photos sur Flickr